Sondage de recherche

 

Étude québécoise Mon histoire, mon bien-être

 
Cette étude vise:
  • À examiner le bien-être psychologique des Québécois, selon leurs différentes expériences de vie;
  • À connaître la proportion des adultes québécois ayant vécu des évènements de vie difficiles.

 
Participez et contribuez:

  • À mieux comprendre les facteurs associés au bien-être et les trajectoires de vie des Québécois;
  • À dresser un portrait précis des situations de vie des Québécois;
  • À briser le silence.
 
Le Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS) est un regroupement de chercheurs québécois qui a pour mission de mieux cerner les conséquences des agressions sexuelles et des problèmes conjugaux sur le bien-être psychologique des Québécois. Nos travaux montrent que les répercussions de ces problèmes sur différentes sphères de vie peuvent être importantes, bien que plusieurs individus ne rapportent aucune séquelle à long terme. Il semble que différents facteurs individuels et interpersonnels puissent expliquer ces différences entre les individus. Le CRIPCAS vise donc à identifier et à mieux comprendre ces facteurs. 
 
Afin de peindre un portrait détaillé de la population québécoise et de pouvoir comparer les individus ayant vécu de telles difficultés et ceux n’en ayant pas vécues, cette étude s’intéresse à l’expérience de l’ensemble des adultes québécois en ce qui a trait à leur historique personnel et conjugal et à leur bien-être psychologique et physique.  
 

Participer au sondage

  

Enquête populationnelle du Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles (CRIPCAS)

Cette étude est dirigée par Katherine Péloquin, membre du CRIPCAS. L'étude s’intéresse à l’expérience de l’ensemble des adultes québécois en ce qui a trait à leur historique personnel et conjugal ainsi qu’à leur bien-être psychologique et physique. Elle vise à peindre un portrait détaillé de la population québécoise et à comparer les individus qui rapportent un historique d’agression sexuelle ou de problèmes conjugaux, et les individus qui ne rapportent pas de telles expériences.
 
Tous les individus québécois âgés de 18 ans ou plus peuvent participer au sondage en remplissant des questionnaires en ligne via une plateforme sécurisée. La durée du sondage varie de 20 à 30 minutes. 
 
Cette étude a été approuvée par le comité d’éthique de l’Université de Montréal. Elle est financée par l’organisme subventionnaire provincial FRQSC (Le Fonds de recherche du Québec sur la société et la culture).

 

Participer au sondage

Logo Université de Montréal